02/07/2012

Category: Editoriaux, Vie de l'institut 8

Quarante deux ans !

« Il y a quarante deux ans, monsieur Didelot, m’accueillait, à l’aéroport d’Orly… et ce matin, c’est moi qui ai accueilli Tonton à l’aéroport d’Agen ! ». Keo Singarath s’adresse au Préfet de la République, venu tout exprès de Paris, pour épingler sur sa poitrine la croix de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Il y a quarante deux ans, j’accueillais en effet un jeune Laotien quelque peu perdu dans un groupe de douze pour lesquels nous allions ouvrir notre premier foyer.

Keo Singarath avec Tonton Didelot juin 2012

C’est aujourd’hui un notable, un fonctionnaire modèle, un père de famille respecté, un acteur inlassable de la vie sociale de sa région qui a inaugure son discours de remerciement en tenant un drapeau français à la main. Comment n’être pas ému ? Comment ne pas s’associer par la pensée au premier « Tonton », René Péchard qui, là-haut, doit être si fier !

 

Nous n’avons pas pour vocation de « former des élites », notre vocation, c’est l’accueil sans distinction et c’est tant mieux si cet accueil débouche sur de belles réussites !

 

Jean-Claude Didelot

Related Articles